Le Syntec numérique veut changer l’emballage des SSII

A quand un logo de la SSII sociale durable ?

Quand un produit se vend mal, on change l’emballage ! Un principe de base du marketing que le Syntec numérique compte appliquer aux SSII pour en changer leur image. Et simplement leur image.

Depuis la sortie du livre, la presse s’intéresse à la vie sociale des salariés des SSII et le Syntec numérique est sollicité par des journalistes pour réagir (cf « LeMonde.fr : Vers une précarisation par le haut des informaticiens ? »). Un des objectifs est donc atteint : sortir les SSII du microcosme informatique pour les remettre dans un contexte social plus large.

La communication est le talon d’Achille des grands groupes. Dès que vous touchez à leur image avec des arguments solides, vous mettez à bas des plans marketing pourtant bien élaborés. Les supposés grands plans d’embauches en sont un exemple concret (cf « La presse toulousaine chahute le petit déjeuner de Capgemini »).

A lire le Monde informatique, le Syntec numérique s’organise donc  (cf « Syntec numérique veut redorer l’image des SSII »). Ainsi, Olivier Vallet, directeur général de Steria a la « mission sensible », celle de « rénover l’image des sociétés des services informatiques ». D’après lui, « les entreprises de nombreux secteurs font appel aux SSII pour lancer d’ambitieux projets informatiques nationaux et internationaux ». C’est vrai. Et cela pour une raison : réduire les coûts au maximum et faire peser la flexibilité aux sous-traitants. Olivier Vallet indique aussi au journal en ligne que « le niveau des salaires (en SSII) y est également correct ». Tout dépend la définition que l’on a de « correct ». Car niveau augmentation de salaires, beaucoup d’ingénieur alignent des 0% depuis deux ans. Enfin, faut-il rappeler que c’est le même Olivier Vallet qui a participé à ce simulacre de débat autour du livre sur BFM radio. Il y avouait avoir simplement « parcouru le livre » (cf « Les patrons de SSII confirment les arguments de la révolution sociale »).

Car la seule réponse du Syntec numérique reste : « mieux communiquer sur nos métiers ». Le syndicat patronal met donc en place une commission spéciale pour mettre en place des actions « aux alentours de l’été prochain ». Olivier Vallet dévoile déjà réfléchir « à la façon dont on va s’y prendre pour expliquer de façon simple en quoi consiste notre métier. Plutôt que d’utiliser un jargon technique, nous incitons les SSII à mettre l’accent sur la valeur ajoutée des projets. Nous pensons également au changement de l’appellation « SSII », un terme à la connotation un peu barbare ». Changement d’emballage vous dit-on !

Comment le Syntec numérique va s’y prendre ? On n’en saura pas plus. En tout cas, l’assistante de Guy Mamou-Mani m’a contactée pour me dire que le Président du syndicat patronal voulait me rencontrer. Y a-t-il un lien ? La suite aux prochains épisodes.

Publicités

A propos Nicolas Séné

Nicolas Séné, journaliste indépendant spécialisé dans les questions sociales, a recueilli une foule de témoignages. Il démontre, exemples vécus à l’appui, comment les cadres des SSII sombrent d’année en année dans un marasme professionnel, moral et personnel de plus en plus profond. Un malaise nouveau, typique du capitalisme actuel, dont personne ne semble avoir encore pris la mesure.
Cet article, publié dans Le petit monde des grandes SSII, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Le Syntec numérique veut changer l’emballage des SSII

  1. Anonyme dit :

    Ils ne vont pas s’ arrêter là, tant qu’ils ne seront pas pris la main dans le sac.
    50% d’augmentation du résultat net sur une année pour une petite SSII, grâce aux méthodes qualifiées de « délinquance patronale » et j’en passe sur le fait qu’ils ne connaissent pas « leur métier ».
    Ils sont particulièrement pointu et performant dans les méthodes de dé-socialisations, d’isolement, d’intimidations……. leur « métier ». Passé 35 ans ils te propose deux options pour ton évolution de carrière, passer du coté « obscure », faire leur métier ou partir. Si tu refuse leur proposition, alors tu subit la sortie par des moyens digne de délinquance.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s