El Confidencial passe derrière l’écran de la révolution sociale !

La révolution sociale dépasse les frontières ! Le site Internet espagnol El Confidencial, le journal en ligne qui revendique 3 600 000 lecteurs influents, s’est intéressé aux nouveaux cadres-ouvriers.

Dans, « El directivo-obrero o la precarizacion en la cupula de las empresas », le journaliste Esteban Hernandez s’appuie sur mon témoignage pour décrire la dégradation des cadres. Témoignage complété par les points de vue d’Alfonso Cebrián de la faculté des Sciences juridiques et économiques de l’Université Camilo José Cela et de Carlos Monfort Vinuesa, professeur de psychologie de l’Université CEU San Pablo.

 

Publicités

A propos Nicolas Séné

Nicolas Séné, journaliste indépendant spécialisé dans les questions sociales, a recueilli une foule de témoignages. Il démontre, exemples vécus à l’appui, comment les cadres des SSII sombrent d’année en année dans un marasme professionnel, moral et personnel de plus en plus profond. Un malaise nouveau, typique du capitalisme actuel, dont personne ne semble avoir encore pris la mesure.
Cet article, publié dans Revue de presse, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s