A lire demain dans L’Humanité : les « 7 de Moretti »

Aujourd’hui, à Toulouse, sept délégués syndicaux passaient devant Tribunal de Grande Instance pour diffamation. La société Moretti, cabinet d’études affilié à la puissante branche Syntec, les accuse d’avoir diffusé un tract de soutien à un salarié de l’entreprise. Ledit salarié qui a depuis été licencié pour des motifs douteux. La fille Moretti lui a dit lors d’une réunion : « (…) et si moi je vous parlais de votre couleur de peau (…) ? »

Il faut dire que ce salarié s’étonnait des conditions de travail et essayait de remettre de l’ordre dans les droits de ses collègues. La CGT l’a soutenu après son licenciement et sur plus de 25 motions de soutien, seuls sept syndicalistes sont poursuivis. 4 sont délégués Prud’hommes, 1 proche du Parti communiste et les autres proches d’autres partis de gauche. En clair, ils sont actifs sur le plan militant. La branche Syntec aurait-elle décidé de les mettre au pas ? Reportage demain dans les colonnes de L’Humanité, premier média généraliste à suivre l’actualité sociale de la Syntec.

Publicités

A propos Nicolas Séné

Nicolas Séné, journaliste indépendant spécialisé dans les questions sociales, a recueilli une foule de témoignages. Il démontre, exemples vécus à l’appui, comment les cadres des SSII sombrent d’année en année dans un marasme professionnel, moral et personnel de plus en plus profond. Un malaise nouveau, typique du capitalisme actuel, dont personne ne semble avoir encore pris la mesure.
Cet article, publié dans Revue de presse, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s