L’Humanité : « L’accord qui menace les salariés d’Euriware »

Aujourd’hui, le journal L’Humanité consacre deux articles au petit monde des grandes SSII. Dans « L’accord qui menace les salariés d’Euriware », on y apprend que la filiale d’Areva, Euriware, adapte la vie sociale de ses salariés aux exigences commerciales de ses clients. Par le biais d’un accord dérogatoire sur le travail de nuit, Euriware institue une véritable inégalité entre ses salariés, ce qui est illégal au regard du code du travail.

Publicités

A propos Nicolas Séné

Nicolas Séné, journaliste indépendant spécialisé dans les questions sociales, a recueilli une foule de témoignages. Il démontre, exemples vécus à l’appui, comment les cadres des SSII sombrent d’année en année dans un marasme professionnel, moral et personnel de plus en plus profond. Un malaise nouveau, typique du capitalisme actuel, dont personne ne semble avoir encore pris la mesure.
Cet article, publié dans Revue de presse, est tagué , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s