L’Apec confirme la douteuse gestion RH des SSII

L’Agence pour l’emploi des cadres (Apec) vient de rendre public son étude 2011 sur « les salaires à l’embauche » des cadres. Et les cadres des 415 SSII interrogées y tiennent une place bien à part, l’Apec pointant la singulière gestion des ressources humaines (RH) des sociétés de services.

En matière d’emploi et de recrutement, les SSII ont des méthodes bien à part. A tel point que la très sérieuse Apec leur consacre un chapitre entier dans sa dernière étude sur « les salaires à l’embauche » distinct des autres secteurs. Et l’Agence de s’expliquer dans son propos liminaire : « les procédures de recrutement des SSII ne permettent pas d’établir de lien formel entre les offres publiées et les recrutements », rappelle-t-elle pour ceux qui l’auraient oublié. Elle renvoie même à son étude de 2006 sur « Les pratiques de recrutement des SSII » où elle mettait déjà au jour les fausses offres d’emploi, une spécificité des patrons de l’informatique. L’Apec enfonce même le clou sur cette distinction autres secteurs/SSII : « dans ce cas (les SSII, NDLR), les offres publiées peuvent être difficilement reliées à des recrutements. » Étonnant non ?

Les cadres de SSII toujours moins bien lotis

Dans le petit monde des cadres, en matière de salaires à l’embauche, ceux de SSII sont toujours un peu en-dessous. Ainsi, alors que « 80% des salaires à l’embauche (hors commissions) sont situés, comme en 2009, entre 25 KEuros et 50 KEuros », en SSII « 80% des rémunérations à l’embauche sont comprises entre 28 KEuros et 47 KEuros. » La bonne nouvelle, c’est que le salaire médian en SSII – qui classe en deux groupes : 50% gagnant moins et 50% gagnant plus – a enfin rattraper celui des autres secteurs pour s’afficher à 35KEuros. La mauvaise nouvelle, c’est que ces chiffres « atteste(nt) d’une contraction des salaires à l’embauche par rapport à l’an passé, (2009, NDLR). » En clair, malgré la fin de la crise et une activité en phase ascendante, les cadres de SSII ont vu leurs salaires d’embauche se « contracter ». Jolie prouesse !

Grilles de salaires fantômes

Un autre grand enseignement de cette étude est que les SSII ne respectent pas les grilles de salaires ! Pourtant, quand vous pointez un problème de politique salarial, les directions et le Syntec numérique vous brandissent les grilles Syntec sur l’air : « Regardez nos gros salaires ! » Certes, on peut comprendre la différence de salaire d’entrée entre un jeune diplômé et un cadre très expérimenté. Mais que dire d’une différence de salaire d’embauche entre un cadre recruté alors qu’il est en activité et un autre au chômage, les deux pouvant avoir la même expérience ? « 80% des salaires proposés à l’embauche aux demandeurs d’emploi se situent entre 27 KEuros et 44 KEuros tandis que 80% des rémunérations à l’embauche des personnes en activité sont comprises entre 28 KEuros et 50 KEuros », explique l’Apec. Quid de la grille des salaires ?

L’Apec rajoute : « Dans les SSII, 82% des salaires sont conformes à ce qui était envisagé en amont du recrutement, 12% sont supérieurs et 6% inférieurs. Pour les recruteurs, les ajustements de salaire à la hausse s’expliquent dans presque 4 cas sur 10 par le niveau d’expérience de la personne embauchée. » Ces chiffres ont été transmis par les patrons de SSII et nous sommes, bien sûr, priés de les croire sur parole. Même si ces chiffres font dire à l’Agence que « ceci indique vraisemblablement une plus faible capacité des cadres à négocier leurs salaires à la hausse au moment de leur embauche ».

Si les cadres de la « Maitrise d’ouvrage et fonctionnel sont ceux qui affichent la plus grande marge de négociation (23% d’entre eux étant embauchés à un salaire plus important) », poursuit l’Apec, « ce sont aussi eux qui peuvent être le plus fréquemment recrutés avec un salaire en-deçà de celui envisagé, ce qui témoigne aussi de la marge dont témoignent les employeurs pour ajuster les salaires aux profils des candidats », conclut-elle.

Primes téléphonées

Enfin, un coup d’œil sur la rémunération complémentaire nous apprend d’étranges choses. Ainsi, « les primes sont l’élément complémentaire à la rémunération le plus courant (32%) ». Mais, à 24%, ce sont les téléphones portables qui sont considérés comme éléments attachés à la rémunération ! Du sonnant et trébuchant serait peut-être plus adéquat alors que « dans un quart des cas en revanche, les salaires ne sont associés à aucun élément complémentaire » !

Dans cette étude, l’Apec livre donc dans un langage contenu un réquisitoire assez cinglant sur la gestion RH à l’embauche des salariés de SSII. Dans le petit monde des cadres, ils sont toujours à la traîne. Concernant la débauche de recrutement en 2010, les fausses offres d’emploi semblent toujours légion. Le mot est donc passé aux prochains candidats des job-dating et autres joyeusetés du recrutement 2.0. Sans oublier que les taux de turn-over sont repartis à la hausse. Le bon côté des choses est que beaucoup de recrutés ont eu droit à un joli téléphone portable. Un outil fort utile pour harceler son patron afin de lui réclamer des augmentations de salaires.

Publicités

A propos Nicolas Séné

Nicolas Séné, journaliste indépendant spécialisé dans les questions sociales, a recueilli une foule de témoignages. Il démontre, exemples vécus à l’appui, comment les cadres des SSII sombrent d’année en année dans un marasme professionnel, moral et personnel de plus en plus profond. Un malaise nouveau, typique du capitalisme actuel, dont personne ne semble avoir encore pris la mesure.
Cet article, publié dans Le petit monde des grandes SSII, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour L’Apec confirme la douteuse gestion RH des SSII

  1. Grégoire dit :

    Merci pour cet état des lieux, qui malheureusement montre que rien ne change en mieux… Ce que j’aimerais trouver, c’est la réponse à cette question : comment sortir de la précarité et de la mobilité imposées par les patrons et les commerciaux de SSII? Pouvez-vous me dire ce que vous pensez de l’idée des coopératives (SCOP) en informatique? En connaissez-vous? Merci de votre réponse!

  2. Nicolas dit :

    Si, il y a du progrès. Grégoire, (re)lis l’article.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s