Akka confirme son moins disant social

Akka Technologies ne veut pas en faire plus pour ses salariés ! C’est, en substance, l’objet du refus de son patron, Maurice Ricci, de créer une unité économique et sociale (UES). Pourtant, ledits salariés ne sont vraiment pas gâtés.

La décision d’Akka Technologies d’accéder à la création d’une UES (unité économique et sociale) vient confirmer que la SSII est engagée dans le moins disant social vis à vis de ses salariés. Créée en 1984 par Maurice Ricci, Akka s’est depuis développé en rachetant ici ou là des PME informatiques. Les salariés « rachetés » ont alors vu la différence : l’intéressement a disparu et la participation a fondu comme neige au soleil alors que le groupe se porte bien. De leur côté, les actionnaires sont bien traités et la fortune de Maurice Ricci et consorts a augmenté de 86,67% en un an !

L’UES avortée

Avec de tels exploits, la création d’une UES aurait peut-être permis de faire un tout petit effort pour le bien être social. Mais, même ça, Ricci et ses sbires n’étaient pas prêts à le concéder. Une unité économique et sociale permet d’unifier la vie sociale d’un groupe et de ses filiales. D’après l’article L.2322-4 du Code du travail, cela impute « la mise en place d’un comité d’entreprise commun (…) obligatoire » ou encore la répartition des richesses accumulées (Article L.3324-8).

« Rachat, fusion et réorganisation. Autant de motifs qui incitent les grands groupes à créer une unité économique et sociale (UES) afin d’harmoniser leurs politiques sociales », nous apprend WK-RH. Autant dire, la description même d’Akka. Mais certaines choses doivent agacer la SSII du rabais social, comme ceci : « le comité central d’entreprise d’une UES détient plus de pouvoir en matière de consultation sur les comptes et la stratégie de l’entreprise qu’un comité de groupe, qui n’a droit qu’à consultation-information. » Horreur ! Ou alors : « L’UES oblige la direction à fournir les mêmes informations financières, mais surtout elle permet d’avoir les mêmes négociateurs du début à la fin sur l’harmonisation des politiques sociales. La direction ne peut plus tenir de double discours », rapporte encore WK-RH. Comme si Akka tenait un double discours…

Filiales mystères

Comme nous l’apprend la dépêche AFP-Liaisons sociales (28/09/2011) relatant le refus d’Akka, après une année de négociation sur le sujet, l’UES est belle et bien enterrée même si  « du point de vue des salariés, cette structure juridique devait permettre une meilleure association des élus du personnel à la marche de l’entreprise, tout en facilitant la gestion des œuvres sociales. »

L’UES aurait obligé « Akka à rapprocher certaines sociétés et à transformer les comités d’entreprise en comités d’établissement dotés chacun d’un CHSCT (Comité d’hygiène, de sécurité et des conditions de travail, NDLR) ». On l’aura compris, l’UES aurait uniformisée et renforcée le rôle des représentants du personnel. Et, elle aurait peut-être permis aussi de voir un peu plus clair dans la kyrielle de filiales d’Akka Technologies où on retrouve, entre autre, des SCI (sociétés civiles immobilières) et une certaine Dubaia9 qui joue avec des actions en Bourse. Son président est un certain Ricci Maurice et dont le résultat net a augmenté de 232,09% entre 2009 et 2010 ! Mystère, mystère…

LA DIRECTION D’AKKA DEMENT L’INFORMATION, A LIRE : « Akka, la Nouvelle Star des SSII »

Publicités

A propos Nicolas Séné

Nicolas Séné, journaliste indépendant spécialisé dans les questions sociales, a recueilli une foule de témoignages. Il démontre, exemples vécus à l’appui, comment les cadres des SSII sombrent d’année en année dans un marasme professionnel, moral et personnel de plus en plus profond. Un malaise nouveau, typique du capitalisme actuel, dont personne ne semble avoir encore pris la mesure.
Cet article, publié dans Le petit monde des grandes SSII, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s